Sauter les liens

Pierrick, portrait d’un résident à Carré de Soie

Aujourd’hui nous rencontrons Pierrick, jeune actif qui habite depuis 3 ans à la résidence Carré de Soie à Lyon. Il nous raconte son parcours de vie et professionnel, sa vision de la crise sanitaire et ses rêves pour l’avenir.

“Je m’appelle Pierrick, je viens de la région de la Basse-Normandie plus précisément Caen. Cela fait trois ans que j’habite à Lyon où je travaille essentiellement dans l’univers des chevaux de course, sur les deux hippodromes de la ville.

J’aime beaucoup le quartier de Carré de Soie parce que, premièrement, c’est juste à côté de mon travail, et deuxièmement c’est un endroit très sympathique : il y a des espaces verts, dont le Parc de Miribel Jonage, le plus grand parc de Lyon. C’est parfait pour aller se promener, faire des barbecues, se baigner l’été !

Le quartier en lui-même est très vivant, avec un centre commercial juste à côté, le métro pas très loin, le tramway qui va directement au Stade, le Rhônexpress qui va directement à l’aéroport… C’est très bien situé par rapport à mon travail, les hippodromes de La Soie et Parilly.

J’ai choisi Lyon parce que j’ai eu une opportunité professionnelle et j’ai voulu saisir cette occasion. De plus, la région Auvergne-Rhône-Alpes est magnifique et à partir de Lyon nous sommes à 1h15 seulement des stations de ski ! C’est parfait pour moi car je pars à la montagne très régulièrement, dès que je peux me le permettre, en France ou en Suisse.

Quel est ton rêve pour l’avenir ?

Mon idée est de quitter Lyon, quitte à changer de métier ! J’aimerais partir à la montagne afin de retrouver un cadre extérieur, venant moi-même de la campagne, en Normandie, où mes parents sont eux-mêmes entraîneurs de chevaux de course. Je cherche activement à Val Thorens : j’ai eu deux entretiens et je croise les doigts pour avoir une réponse positive. Ce serait génial pour moi de vivre et de travailler à la montagne !

J’ai un parcours très éclectique, ayant vécu à l’étranger. Une fois rentré en France, il a fallu que je trouve un logement assez rapidement à Lyon afin de travailler sur les deux hippodromes. Le logement que j’ai trouvé à Carré de Soie est très propre et agréable, dans un quartier vivant, et je n’ai pas eu à chercher longtemps. Je peux joindre l’hippodrome qui se trouve juste à côté : en trottinette, j’y arrive en cinq minutes et mon employeur me demandait de ne pas habiter plus loin de dix minutes du lieu de travail : cette résidence était donc idéale pour moi.

Chambre Carré de de Soie à Lyon
Chambre à Carré de Soie

Comment as-tu vécu la crise sanitaire ?

Avec la pandémie et les contraintes sanitaires, je peux dire que cette année a été très étrange. Le premier confinement, je l’ai très mal vécu. Au début, c’était comme si tout s’écroulait et puis au final j’ai décidé de passer un mois chez mes parents en Normandie : à ce moment-là je n’ai pas vu le temps passer. Une fois ce mois écoulé, j’ai dû rentrer à Lyon. C’était un peu plus dur, et surtout très long. On se sentait enfermé dans un appartement. 

Heureusement pour moi j’ai pu reprendre le travail, car il n’y a aucun moyen de télétravailler dans mon métier… les chevaux ne font pas de télétravail, donc moi non plus !

Ma famille heureusement se porte très bien, même si je ne la vois pas beaucoup vu que mes parents sont à l’opposé de la France… Nous nous parlons très souvent au téléphone et fort heureusement je peux me permettre de rentrer en Normandie de temps en temps.

Mes parents sont très rassurés par rapport à la pandémie en ce qui me concerne, car ils savent que je fais très attention aux gestes barrières : pendant le confinement je ne suis pas beaucoup sorti, à part quelques promenades à pied ou en vélo.

Si la Covid s’arrêtait demain, quelle serait la première chose  que tu ferais ?

Ma réponse sera peut-être un peu bizarre mais honnêtement… J’ai 24 ans, je suis donc assez fêtard ! Ce que je souhaite faire en premier, c’est de partir en festival avec mes amis :  ça me changerait sûrement les idées, étant donné que nous sommes enfermés depuis un an. Une fois là-bas : réaliser, c’était bien ça le monde d’avant, tous ensemble, tous heureux !

La Covid m’a permis tout de même de remettre certaines choses en question, personnellement et professionnellement. J’ai réfléchi à ce qui allait et à ce qui n’allait pas, pour finalement prendre la décision d’aller de l’avant et d’investir dans mon avenir.

Je me suis dit que dans la vie, il n’y a rien de mieux que les choses les plus simples. À mon avis, ça ne sert à rien de s’inquiéter et de désespérer car qu’une fois que l’on réfléchit intelligemment et calmement, on trouve des solutions à nos problèmes.

Je me rends compte tout de même que j’ai beaucoup de chance : par exemple, mon meilleur ami d’enfance dirige une entreprise dans l’événementiel et ça me fait énormément de mal d’entendre les difficultés financières qu’il subit depuis un an… C’est un univers qui a été très impacté par la crise. Même si nous avons des difficultés, il y a toujours plus grave que ce que l’on vit soi-même. Les chefs d’entreprise par exemple ont été des héros, ils ont dû trouver des solutions et rassurer leurs employés tout au long de cette crise et encore aujourd’hui…

À mon sens, la Covid ne s’arrêtera pas du jour au lendemain mais plutôt petit à petit : si tout le monde se fait vacciner (ce que je souhaite, et je serai le premier à le faire dès que ce sera possible), nous nous en sortirons plus rapidement.

Comment se passe ton expérience au sein de la résidence Carré de Soie ?

J’ai participé à plusieurs activités proposées par la résidence Carré de Soie, notamment les activités phares telles que le ski en hiver : dès que mon travail le permettait, je partais avec eux. La résidence propose beaucoup d’autres activités, ce qui est très appréciable. 

Vacances au ski aux Villages du Bachat by Popinns
Balade en raquettes aux Villages du Bachat by Popinns

Une sortie qui m’a marqué plus que d’autres :  c’était à Chamrousse, nous étions hébergés dans une résidence Poppins, Les Villages du Bachat. D’ailleurs, j’ai beaucoup apprécié cette résidence, je l’ai trouvée très agréable et je me suis dit que je reviendrai une prochaine fois. C’était très beau, avec une magnifique vue !

Enfin, j’aimerais laisser un mot pour l’équipe de Carré de Soie et l’Association Popinns : c’est une équipe au top, à l’écoute, très gentille et professionnelle

Merci pour ces trois ans passés ensemble !

Découvrez la résidence Carré de Soie !

Découvrez Les Villages du Bachat by Popinns !

Laisser un commentaire

Nom*

Site web

Commentaire